Rupture de Prozinc : retour à la normale prévu début décembre

La spécialité est disponible sous allocation depuis septembre.

© Mushy - Fotolia.com

Médicament

Initialement prévue pour courant août, la remise à disposition, dans des conditions normales, de la suspension injectable d'insuline humaine pour chats et chiens Prozinc 40 UI/ml ND (Boehringer Ingelheim), en rupture depuis le 1er mai en raison d'un retard de production (lire DV n° 1530), est finalement repoussée à début décembre prochain. La spécialité est cependant disponible sous allocation depuis septembre. L'Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) a actualisé sa note d'information en ce sens le 6 novembre.

Prozinc ND est indiqué dans le « traitement du diabète sucré chez les chats et les chiens pour obtenir une diminution de l'hyperglycémie et une amélioration des signes cliniques associés ».

Alternatives et conseils

En cas de difficultés, l'ANMV propose des solutions alternatives et conseille :

- de ne pas démarrer de nouveaux traitements avec Prozinc ND ;

- d'utiliser un autre médicament autorisé sur le marché national : Canisulin ND (MSD) ;

- de réserver Prozinc ND en priorité aux animaux déjà sous traitement et, en particulier, à ceux qui étaient mal équilibrés avec une autre insuline ;

- en l'absence de Prozinc ND pour poursuivre les traitements en cours, de suivre les recommandations du consensus de l'American Animal Hospital Association sur le traitement du diabète du chien et du chat (disponible à l'adresse : https://bit.ly/3cynOFp), tout en respectant les principes de la cascade : prescription d'une insuline vétérinaire autorisée si elle permet d'atteindre l'objectif de stabilisation de la glycémie ; sinon, prescription d'une insuline à usage humain répondant au mieux à l'objectif de stabilisation. M.J.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1549

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants