Ataxie chez une vache laitière : quel est votre diagnostic ?

Les corps cétoniques, dosés par l'intermédiaire des bêta-hydroxybutyrates (ß-OH), sont à 3,9 mmol/L.

© Gérard Bosquet

Une démarche ébrieuse chez une vache laitière qui a vêlé il y a moins de trois semaines conduit à plusieurs hypothèses diagnostiques.

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants