Réfugiés ukrainiens : prise en charge gratuite des soins à leurs animaux grâce à VPT et la Fondation Brigitte Bardot

© D.R.

Solidarité

Dans le cadre d'une opération baptisée Solidarité Vétérinaire Ukraine, Vétérinaires pour tous et la Fondation Brigitte Bardot s'associent pour prendre en charge financièrement le protocole de suivi sanitaire mis en place à destination des animaux accompagnant les réfugiés ukrainiens. Il vise notamment à prévenir le risque rabique, l'Ukraine n'en étant pas indemne.

En collaboration avec la Fondation Brigitte Bardot (FBB), l'association Vétérinaires pour tous (VPT) lance l'opération Solidarité Vétérinaire Ukraine(#VetsolidaireUkraine), avec le soutien du ministère de l'Agriculture, pour la prise en charge des soins vétérinaires des animaux de réfugiés ukrainiens.

Cette opération a été mise en place par les autorités françaises afin de prévenir tout risque sanitaire lié aux mouvements des animaux qui accompagnent les Ukrainiens fuyant leur pays (zoonoses, rage et trafics éventuels) dans la mesure où l'Ukraine n'est pas indemne de rage. Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, VPT et la FBB s'associent pour couvrir intégralement le coût de cette surveillance et les soins vétérinaires des animaux de réfugiés.

Dérogation pour les réfugiés ukrainiens

VPT a obtenu pour cela, le 17 mars, l'accord du ministère de l'Agriculture pour utiliser les fonds qui lui ont été alloués à la prise en charge de ces animaux. Le financement serait fixé à hauteur de 200 000 euros pour le premier semestre 2022, à réévaluer si besoin à l'issue de ce délai.

Si les chiens et chats en provenance d'Ukraine entrant dans l'Union européenne doivent habituellement répondre à certaines exigences réglementaires strictes, la France, en lien avec ses homologues européens, a mis en place une dérogation permettant à tout réfugié ukrainien d'être accueilli en France avec son animal, pour faire face à la situation actuelle (lire DV n° 1610). Le nombre maximal d'animaux pouvant accompagner leur propriétaire ou personne autorisée est de cinq.

Une surveillance sanitaire est néanmoins mise en oeuvre dès son arrivée, afin de s'assurer que l'animal ne présente aucun risque sanitaire pour ses congénères ou pour les humains.

Protocole sanitaire

A cette fin, les réfugiés accompagnés d'animaux sont invités, dès leur arrivée, à consulter un vétérinaire ou à contacter la Direction départementale en charge de la protection des populations du département dans lequel ils sont hébergés. Plusieurs visites vétérinaires de surveillance sanitaire seront nécessaires au cours des semaines suivant l'accueil. Ce protocole sanitaire, qui comprend la vaccination, permet d'assurer la protection de l'animal et de la santé publique.

La FBB et l'association VPT, financée par le plan France Relance dans le cadre des actions mises en oeuvre par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, ont décidé de collaborer afin que les soins vétérinaires soient gratuits pour tout réfugié ukrainien détenteur d'un animal.

« En accord avec le ministère de l'Agriculture, VPT va dédier une partie de l'enveloppe accordée par l'Etat dans le cadre du Plan France Relance au financement des soins vétérinaires, à titre préventif ou curatif, des animaux ukrainiens pendant une période d'une année après leur arrivée en France », précise notre confrère Christophe Buhot, directeur de VPT, tout en rappelant la nécessité de se conformer aux exigences sanitaires pour protéger l'animal, les autres animaux et les personnes.

Abandon d'un tiers des honoraires

« Nous appelons les vétérinaires souhaitant participer à cette opération de solidarité à se rapprocher de VPT et remercions par avance tous ceux qui, en tant qu'adhérents de VPT, accueilleront et soigneront ces animaux en abandonnant un tiers de leurs honoraires sur chaque acte réalisé, permettant ainsi de couvrir intégralement le coût de cette surveillance et les soins vétérinaires des animaux de réfugiés. », ajoute-t-il.

L'aide sera destinée à assurer les soins suivants, selon les besoins : visites sanitaires rendues obligatoires par le protocole, identification, vaccination CHPPiL + rappel CHPPiL/rage, HCPL + rappel HCPL/rage, vermifugation/soins curatifs éventuels, stérilisation.

Les factures correspondant au tiers de la facturation globale, normalement à la charge du propriétaire, seront adressées à la FBB qui en assurera le paiement auprès du vétérinaire.

Les vétérinaires peuvent devenir adhérents à VPT dès leur premier dossier de prise en charge. M.L.

Encore plus d'infos !

Courriel : secretariatvpt@gmail.com, site Internet : http://www.veterinaires pourtous.fr

Gros Plan : Vétérinaires pour tous a un an

La fédération Vétérinaires pour tous vient de fêter son premier anniversaire. Ce réseau de médecine vétérinaire solidaire, structuré en associations régionales et soutenu notamment par le Plan de relance du gouvernement, vise à renforcer et pérenniser la médecine vétérinaire solidaire et ainsi apporter des soins aux animaux des personnes les plus démunies.

La fédération Vétérinaires pour tous (VPT) est née officiellement le 12 mars 2021. Il s'agit d'une renaissance pour ce réseau de médecine vétérinaire solidaire qui a fonctionné avec succès de 1994 à 2013 (lire DV n° 1562) sous l'égide de la marque vétérinaire. C'était également une recommandation de VetFuturs France (levier n° 5 du Livre blanc).

VPT est une association de vétérinaires volontaires, créée et dirigée par des vétérinaires, dont l'objectif est d'exercer la médecine solidaire, c'est-à-dire de rendre possible l'accès aux soins des chiens et des chats détenus par des personnes démunies grâce à une aide financière.

Trois axes

Le fonctionnement de VPT se décline en trois axes : médecine solidaire dans les établissements de soins, soins vétérinaires pour les SDF dans des lieux dédiés et soins vétérinaires pour les animaux à la demande des communes en relation avec les vétérinaires locaux.

Sont également en cours de déploiement des unités mobiles de soins vétérinaires solidaires dans les quatre régions disposant d'une école nationale vétérinaire : Ile-de-France, Occitanie, Pays-de-la-Loire et Auvergne-Rhône-Alpes. L'objectif est de permettre à des populations fragiles ou désocialisées de faire soigner leurs animaux gratuitement en s'appuyant notamment sur la participation et la mobilisation des étudiants des écoles nationales vétérinaires et en lien avec les associations de protection animale.

VPT a pour objectif d'offrir aux propriétaires en situation de précarité d'accéder aux soins pour leur animal, en particulier en ce qui concerne l'identification, la stérilisation et la vaccination.

Une fédération nationale chapeaute 15 associations régionales (12 régions et 3 Outre-Mer). Le bureau de la fédération est constitué de nos confrères Jacques Guérin, président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires, comme président, de Jean-François Rousselot, président de l'Afvac*, comme secrétaire général, et de Laurent Perrin, président du SNVEL**, comme trésorier. Notre confrère Christophe Buhot est directeur de VPT.

Règles des trois tiers

En dehors du cas particuliers des animaux ukrainiens, l'aide financière est la suivante : l'association paye un tiers de la facture, le client un tiers et le vétérinaire un tiers.

Les fonds de l'association VPT sont constitués par les cotisations de chaque vétérinaire qui souhaite adhérer ainsi que par l'aide gouvernementale octroyée dans le cadre du plan de relance.

L'étude des dossiers d'éligibilité est faite par VPT et les vétérinaires praticiens n'ont pas à s'en préoccuper.

L'adhésion des vétérinaires à VPT se fait en ligne sur le site dédié : www.veterinairespourtous.fr.

L'offre VPT concerne tous les soins vétérinaires et, notamment, la stérilisation et l'identification.

Dans le cadre de VPT, il est possible de prendre en charge la stérilisation d'animaux de particuliers éligibles suivant la règle de tarification classique des trois tiers (un tiers pour le propriétaire, un tiers pour VPT, un tiers abandonné à VPT par le vétérinaire). La règle d'un animal par foyer doit être respectée et l'identification doit être au nom du propriétaire demandeur. M.L.

* Afvac : Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie.

** SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1612

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants