Disparition du Pr André-Laurent Parodi, ancien directeur de l'ENVA

Le Pr André-Laurent Parodi fut un acteur important de la recherche vétérinaire.

© M.J.

Hommage

L'école vétérinaire d'Alfort (ENVA) a publié, le 16 mai, un hommage au Pr André-Laurent Parodi, qui en fut le directeur de 1992 à 1998, et qui est décédé le 15 mai à 88 ans.

L'établissement souligne la carrière « hors norme » de ce confrère diplômé de l'ENVA en 1961.

Après avoir suivi les cours de l'Institut Pasteur de Paris et être devenu enseignant, il obtient, en 1965, l'agrégation d'anatomie pathologique puis devient professeur en 1967.

André-Laurent Parodi fut un acteur important de la recherche vétérinaire, titulaire d'un doctorat de 3e cycle en cytologie, en 1973, puis une habilitation, en 1984. « Ces compétences acquises lui permirent de développer une forte dynamique de recherche dans son service, centrée sur la pathologie des tissus lymphoïdes, tout en délivrant un enseignement aussi exhaustif que qualitatif », souligne l'ENVA.

Président de l'Académie vétérinaire et de médecine

Il eut une action déterminante dans la création et le fonctionnement du collège européen d'anatomie pathologique vétérinaire, dont il fut le président de 1999 à 2001. Il fut membre du groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé en charge de la classification des tumeurs animales, expert auprès la Commission européenne pour la leucose bovine, membre du conseil scientifique de l'Inra* et du Cneva**. 

Il était membre de l'Académie vétérinaire, qu'il présida, et membre de l'Académie nationale de médecine, qu'il présida en 2012, se plaçant ainsi dans la lignée des quelques vétérinaires qui eurent à assurer cette fonction.

« Passionné par les relations et les collaborations internationales, André-Laurent Parodi fut très actif, portant haut la réputation française, notamment en direction des pays méditerranéens », ajoute l'établissement.

Cette brillante carrière fut récompensée par un très grand nombre de distinctions, y compris étrangères.

La Dépêche Vétérinaire adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches.

La cérémonie religieuse se tiendra le lundi 23 mai à 14h30, en l'église Saint-Honoré-d'Eylau dans le 16e arrondissement de Paris, suivie de l'inhumation au cimetière d'Auteuil dans l'intimité familiale.

* Inra : Institut national de la recherche agronomique.

** Cneva : Centre national d'études vétérinaires et alimentaires.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1620

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants