Covid-19 : les vétérinaires devraient pouvoir vacciner, estime Loïc Dombreval

Impliquer les vétérinaires dans la vaccination permettrait de répondre à la volonté affichée par le gouvernement d'accélérer la campagne vaccinale, estime Loïc Dombreval.

© Thodonal-Fotolia.com

Prophylaxie

Dans un courrier adressé au ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Veran, le 8 mars, notre confrère député Loïc Dombreval l'interpelle sur l'opportunité d'autoriser les vétérinaires, professionnels de la santé animale, à réaliser l'acte de vaccination contre la Covid-19.

Notre confrère rappelle au ministre que « l'histoire de la vaccination et de la prophylaxie implique très largement les vétérinaires qui sont familiers de cet acte médical ». Il ajoute que les vétérinaires « pratiquent la vaccination quotidiennement sur des espèces animales très variées ».

« Selon le Syndicat de l'industrie du médicament et du diagnostic vétérinaire, ce sont environ 42 millions d'animaux qui sont vaccinés par injection chaque année en France », poursuit-il.

Compétences et volonté

Selon le député, cette possibilité de vaccination contre la Covid-19 par les vétérinaires « est légitimée par leurs compétences et leur volonté de participer à la lutte contre la propagation de cette maladie qui nécessite la mobilisation de toutes les forces sanitaires de notre pays ».

« Si nous devions être confrontés à un manque de professionnels pour vacciner, faire appel aux vétérinaires volontaires parmi la réserve sanitaire permettrait de répondre à la volonté affichée par le gouvernement d'accélérer la campagne vaccinale », conclut-il en ajoutant que l'Argentine, le Canada et certains États américains avaient déjà pris « cette décision pragmatique ». M.L.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1565

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants