Consolidation des établissements de soins vétérinaires au sein de grands groupes : bilan du phénomène

La consolidation ou «corporatisation» du secteur vétérinaire désigne le regroupement des établissements de soins au sein de groupes privés. Ce phénomène existe depuis plus de vingt-cinq ans aux Etats-Unis, vingt ans au Royaume-Uni mais moins de dix ans dans le reste du monde. Il s'est fortement accéléré au cours des cinq dernières années.
Cet article est le premier d'une série de quatre qui traitera de l'évolution des modèles d'affaires vétérinaires en France et dans le monde. Après avoir dressé un bilan du phénomène de corporatisation des établissements de soins vétérinaires à activité canine dans le monde, sera abordée dans un deuxième article la typologie financière et stratégique des groupes, avant d'expliquer pourquoi les groupes de cliniques valorisent certaines entreprises vétérinaires beaucoup plus cher que les usages professionnels. Enfin, un quatrième et dernier article présentera les différentes stratégies possibles pour les vétérinaires indépendants face au développement des groupes de cliniques.
Valorisant le patrimoine des générations proches de la retraite - comme nous le verrons dans le troisième article - et sécurisant le début des carrières des jeunes diplômés - comme nous le verrons dans le quatrième article - le phénomène de corporatisation se développe au niveau mondial, il est récent mais en forte accélération et il est très probablement irréversible. Ceci ne signifie pas que la seule option pour un cabinet ou une clinique est de rejoindre un groupe ; l'indépendance reste une possibilité pleine d'avenir et cela n'est pas encore avéré pour tous les pays, notamment pour la France.

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants