Température corporelle du rat anesthésié : privilégier un réchauffement pré-anesthésique suivi d'un réchauffement actif

Chez les Nac, plusieurs techniques de réchauffement sont utilisées mais peu d'études en ont étudié les effets bénéfiques.

© Emmanuel Risi

La gestion de la température interne des Nac anesthésiés est un problème courant et connu.

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants