Les vétérinaires doivent affirmer leur expertise en insémination artificielle canine

La pratique de l'insémination intra-utérine (ici par endoscopie trans-cervicale) est un acte réservé aux vétérinaires.

© Alain Fontbonne

En mars 2018, le Conseil national de l'Ordre des vétérinaires a indiqué que, selon le Code rural, la récolte et le stockage de la semence canine mais également l'insémination artificielle intra-vaginale ne relevaient pas de la définition d'un acte vétérin...

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants