Covid-19 : tous les vétérinaires sont éligibles à la vaccination

Pour les employeurs de parents contraints de garder leurs enfants, il convient de faire une demande de mise en activité partielle à partir du motif « circonstances exceptionnelles » dans les 30 jours de la mise en activité partielle.

© Ilona-Adobe

Exercice

Suite aux annonces du président de la République, le 26 mars, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Certaines concernent plus spécifiquement les vétérinaires ou leurs salariés. Ainsi, à la lumière d'une note de la Direction générale de la santé, tous les vétérinaires sont éligibles à la vaccination anti-Covid et plus seulement, comme annoncé précédemment, ceux volontaires pour vacciner dans les centres de vaccination contre la Covid-19. En outre, ces derniers bénéficient du dispositif d'accueil des enfants de personnels prioritaires au titre des professionnels de la filière de vaccination.

Suite à l'allocution du président de la République, le 31 mars, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur, explique le SNVEL* dans son Flash Infos Covid du 3 avril.

Le SNVEL rappelle l'annonce de l'adaptation du calendrier scolaire avec une fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines.

« Un dispositif d'accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine du 5 avril en lien avec l'Éducation nationale et les collectivités locales. Les vétérinaires volontaires pour participer à la vaccination contre la Covid sont éligibles à ce dispositif au titre des professionnels de la filière de vaccination (liste des professionnels indispensables à la gestion de l'épidémie). Bien évidemment sont éligibles à ce dispositif les professionnels de la liste qui n'ont aucune autre solution de garde », précise le syndicat.

Concernant les aides aux salariés, « le dispositif de chômage partiel pour les parents dans l'obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants de moins de 16 ans est ouvert » et « tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés ».

Pour les employeurs de parents contraints de garder leurs enfants, il convient de faire une demande de mise en activité partielle à partir du motif « circonstances exceptionnelles » dans les 30 jours de la mise en activité partielle.

L'activité partielle prise en charge en totalité à compter du 1er avril

Le gouvernement avait baissé la prise en charge de l'employeur lorsqu'il plaçait ses salariés en activité partielle : l'employeur n'était pris en charge qu'à hauteur de 60 % de la rémunération brute du salarié, alors qu'il doit verser 70 % de la rémunération, soit une baisse de 15 %. Pour accompagner les nouvelles mesures sanitaires et notamment les fermetures des écoles, un décret à paraître devrait prévoir que les entreprises seront de nouveau prises en charge à hauteur de 70 % du salaire brut pour leurs salariés en activité partielle, comme ce qui est versé aux salariés. Cela supprime donc le reste à charge qui était en cours depuis juin dernier. Cette mesure doit entrer en vigueur rétroactivement à partir du 1er avril.

Le syndicat rappelle les mesures à prendre pour les cas contacts et cas confirmés : test de dépistage antigénique immédiatement et, en cas de test positif, la personne doit s'isoler, qu'elle soit symptomatique ou asymptomatique. En cas de test négatif, elle doit respecter un isolement de 7 jours et réaliser, à l'issue de cette période et si elle ne présente aucun symptôme, un nouveau test (antigénique ou RT-PCR) : si ce test est négatif, l'isolement peut prendre fin.

Enfin, en ce qui concerne la vaccination prioritaire des vétérinaires, « les demandes conjointes et répétées du SNVEL et du Cnov** dans les discussions autour de la vaccination par les vétérinaires ont porté leurs fruits ». La Direction générale de la santé, dans une note publiée (le 1er avril), a en effet mis à jour la liste des publics prioritaires à la vaccination en citant explicitement les vétérinaires parmi les professionnels de santé éligibles***. M.L./M.J.

Encore plus d'infos !

Note d'information mise à jour : https://urlz.fr/fl1s

* SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral.

** Cnov : Conseil national de l'Ordre des vétérinaires.

*** Notre officielle : https://urlz.fr/fl6T

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1569

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants