Atopie féline : des symptômes cutanés mais aussi parfois respiratoires

Photo n° 1 : Le prurit est rapporté comme important, se manifestant surtout sous la forme d'un léchage compulsif.

© E. Bensignor

L'atopie féline, maladie sûrement sous-estimée, peut être associée à des symptômes respiratoires qu'il ne faut donc pas négliger. A contrario , des signes respiratoires évoqués par le propriétaire en cas de signes cutanés sont évocateurs de l'atopie féli...

VOUS AVEZ DEJA UN COMPTE

CONNECTEZ-VOUS

J'ai oublié mes identifiants
VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE

ABONNEZ-VOUS


Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants